Génération Y, un défi de s’y adapter?

  • 7 mars 2022

Pour commencer, qui est cette génération ?

Selon l’Insee, les Millennials représenteront près de 75% de la population en 2025 ! La génération Y dites également « les Millenials », est née entre le milieu des années 80 et 90, elle fait suite à la génération X (nés après 1960) et précède la génération Z. Ayant grandis avec les nouvelles technologies, on les surnomme également les Digital Natives. Les Millennials sont indépendants et puisent parfois leurs personnalités auprès d’influenceurs à forte réputation.  Ils se montrent également à l’aise avec le travail à distance et exécutent facilement leurs tâches sans devoir disposer d’une place fixe.  

Comment perçoivent-ils le travail en entreprise ?

Contrairement à la génération X, les millenials ont une vision différente du management. Moins sensibles à l’autorité, ils valorisent principalement les compétences et l’attitude, signes pour eux de légitimité managériale. La qualité de vie au travail est un critère primordial pour les millenials, ils doivent pouvoir s’y retrouver, s’y épanouir contrairement au succès et à l’argent qui passent en second plan. Connectés sur les réseaux sociaux, ils ont un esprit communautaire, ils partagent leurs idées n’aiment pas se sentir isolés. La génération Y attend de ses managers l’exemplarité en adéquation avec les valeurs de l’entreprise. Ils veulent être considérés comme des individus à part entière et être consultés lors de prise de décision afin de ressentir le sentiment d’appartenance à leur entreprise. Ils plébiscitent la prise de responsabilité et l’autonomie. A la recherche de challenge, les digitales natives développent leur compétences en multipliant leurs expériences professionnelles. Ils s’interrogent régulièrement sur le sens de leur travail, leur possibilité d’évolution, et leur sentiment d’appartenance à l’organisation.

Quelles mesures sont prises face aux demandes de cette génération ?

Pour satisfaire les futurs candidats, les entreprises font preuve de nouvelles stratégies de recrutement. Quelle que soit leur taille, elles adapteront leur organisation à ces nouvelles attentes, motivations afin de conserver des collaborateurs engagés et d’attirer les futurs leaders. Si vous voulez que des jeunes de cette génération fassent partie de vos salariés, vous devez leur fournir des conditions de travail flexible. Pour les millennials, la flexibilité a une importance particulière au sein d’une entreprise.

Conclusion

Les millenials souhaitent obtenir davantage de contrôle sur leur existence et aspirent à plus d’indépendance. Si leur environnement de travail ne leur convient pas, ils n’hésiteront pas à s’envoler vers de nouveaux horizons. L’avenir de l’entreprise et du monde du travail, c’est eux, alors soyons à leur écoute et adaptons-nous pour rendre ce monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.